© Dans Pro Fribourg no. 106, Primula Bosshard

Au revoir Jean Pythoud

Pionnier discret et subtil, fin limier de l'architecture, selon le mots d'Alberto Sartoris, Jean Pythoud s'en est allé à 95 ans. 

Fidèle membre et ami de Pro Fribourg, Jean Pythoud est né à Neirivue. Dans sa jeunesse, Jean Pythoud est allé à Bâle pour apprendre l'allemand afin de pouvoir intégrer les CFF. Mais il trouve une place d'apprentissage dans un bureau d'architecte à Bâle. Il découvre le livre "La cité radieuse" de Le Corbusier, qui devient sa bible. Il enchaîne les emplois dans plusieurs bureaux d'architectes, travaille avec Beda Hefti,  avant d'ouvrir son propre bureau à Fribourg. En 1962, il fonde le bureau des Architectes Associés de Fribourg avec lequel il collabore jusqu'en 1978, puis oeuvre à son propre compte. 

A Fribourg, on doit à Jean Pythoud les deux immeubles d'habitation "Sicoop" au Vieux-Chêne (appartements en semi-duplex), le bâtiment cantonal des autoroutes à Givisiez construit en 1968-69, l'école primaire de la Vignettaz, bâtiment C (1974-76), les trois immeubles de la Solidarité dans le quartier du Jura, (1960-63), les Instituts universitaires de sciences à Pérolles (1964-1968, avec Franz Füeg), le Préventorium pour enfants à Les Sciernes d'Albeuve (1964-1966), le Foyer pour jeunes filles de Jolimont (vers 1970), les écoles primaires de Belfaux (1972) et Grolley (1973)  etc. 

Bien que préférant l'habitat urbain et dense, Jean Pythoud a tout de même construit quelques habitations individuelles, entre autres, l'ensemble de villas Baticoop à Courtepin (1959-62), une maison d'habitation à Romont (1965-66), à Belfaux (1978), Arconciel (1982) et la maison Monney à Léchelles.

"Jean Pythoud est un excellent architecte, qui au sein des tenants suisses de la modernité, a fourni une précieuse contribution." dit Christoph Allenspach, historien de l'art et spécialiste de l'architecture contemporaine dans sa préface à la publication bilingue Pro Fribourg no 106   "Jean Pythoud, économie de moyens".

A toute sa famille, à ses amis, nous transmettons toute notre sympathie. 

CALENDRIER